Pas de place pour un plagiste sur Mar Vivo?

Non aux plagistes sur Mar Vivo car pas assez de place

La loi prévoit que 20% du linéaire d'une plage naturelle soit réservé à des concessionnaires plagistes, pour une période de 2 x 6 ans. Cette concession est gérée par les services préfectoraux. Ainsi  l'enquête publique de 2018 a prévu un lot sur Mar Vivo et un lot face au GHDS.

Notons quand même que le Collectif Mar Vivo avait protesté en 2018, à l'occasion de cette enquête publique, sur le mode de calcul, dans la mesure où on ne pouvait pas en 2018 calculer 20% du linéaire de plage sur Mar Vivo, puisqu'il n'y avait plus de plage.

Réflexion toute personnelle: Fort de cette ambiguité, TPM ou les services préfectoraux via TPM  ne pouvaient que faire un geste pour renflouer la plage, étant donné qu'ils avaient accordé un lot à placer sur une plage fossile. Et c'est ce qui s'est passé en 2019, pour le plus grand bonheur des estivants et des riverains. Ce qui fait que profiter de ce sable est un peu la résultante de l'installation du lot 1. Et dans ce cas vouloir profiter du sable sans avoir de plagiste, c'est un peu vouloir le beurre et l'argent du beurre.

 

Date de dernière mise à jour : 18/07/2019

×