Créer un site internet

1 bilan et 2 questions

Un bilan et deux questions concernant la plage de Mar Vivo, et de La Verne

Le bilan concerne la plage de Mar Vivo, qui-ré-ensablée fin Juin, a tenu jusqu’aux vacances de Toussaint, pour le plus grand bonheur des estivants et riverains de ce quartier sud de La Seyne Sur Mer. Une bonne opération, sous la houlette de TPM et de son Vice-Président Gilles Vincent. 

Le combat du Collectif Mar Vivo va maintenant consister à solliciter des autorités des solutions plus pérennes pour stabiliser la plage de Mar Vivo et des Sablettes, des solutions plus écologiques, avec une empreinte carbone nulle, et vraisemblablement en même temps moins chères. Ce n’est pas impossible, ce n’est pas difficile, d’autres agglomérations de communes l’on faites, avec un bon retour sur investissement.

Le ré-ensablement et le suivi de la plage de Mar Vivo de mi Juin aux vacances de Toussaint, est visible sur notre site web :

http://www.collectifmarvivo.com/pages/quoi-de-neuf/bilan-2019-re-ensablement.html

La première question concerne la pollution par les reliquats du feu d’artifice trouvés sur la plage de la Vernette le 18 Août. Ceci avait été relaté dans les colonnes de Var Matin. A cette occasion, un Adjoint de la mairie avait promis une enquête sur l’origine de cette pollution que nous avons relatée au départ sur notre page Facebook.

On se souvient que cet Adjoint avait signalé que la pollution (des fusées, des détonateurs, plein de cochonneries) ne pouvait pas provenir du feu d’artifice tiré au niveau du port de St Elme deux jours avant, car le vent venait de l’Ouest (Mistral). Nous avions fait remarquer que les archives météorologiques indiquaient un vent d’Est (donc de St Elme vers Fabregas) pendant 24 heures juste après le tir du feu d’artifice, ce qui logiquement désigne le coupable. Nous attendons donc toujours des explications sur cette pollution contre-nature et souhaitons savoir si les auteurs de ces faits ont été sanctionnés, et s’il y a de ce fait également des décisions pour que ce genre d’incident ne se reproduise plus.

La deuxième question provient du silence prolongé et inquiétant de TPM suite aux nombreuses études de courantologie qui devraient, nous l’espérons vivement, déboucher sur des travaux pour stabiliser la plage de Mar Vivo et rétablir les erreurs monumentales concernant la structure du port de St Elme.

Les contribuables du quartier de Mar Vivo et des Sablettes, très sollicités par les taxes foncières et d’habitation, se demandent ce que l’on a « foutu de leur pognon », expression certes vulgaire mais qui reflète bien que les personnes aux manettes de la Mairie ou de TPM ont un devoir d’information et de transparence, et il y a un manque évident.

Donc ces études de courantologie : quels coûts, quelles conclusions, quelles décisions pour l’avenir ?????

Messieurs les Elus, parlez !

Date de dernière mise à jour : 29/11/2019