Projets suggérés

Suggestions des internautes pour faire de La Seyne Sur Mer une vitrine touristique attractive

- Imposer un style sur Les Sablettes pour mettre en valeur l'oeuvre de l'architecte Pouillon. Limiter sévèrement tous les accessoires qui masquent les façades. Nettoyer les oeuvres exposées.

 

- Imposer une surveillance du Parc Brodel, de jour et de nuit, pour la sécurité et la propreté.

Projets pour l'anse des Sablettes.

2 Mai 2019: Nous avons interpellé TPM par courrier pour leur demander d'enlever les gravats bétonnés saillants qui empèche une marche sans encombre le long de la plage de Mar Vivo aux Sablettes. Voir notre vidéo YouTube.

Nous avons reçu une réponse rassurante indiquant que notre demande allait être étudiée.

-----------------------------------------

27 Avril 2019: Résumé des travaux d'Hercule au bénéfice du littoral Seynois

------------------------------------------

Réunion du Collectif Mar Vivo avec TPM le 15 Mars 2019.

 

Ce Vendredi 15 Mars 2019, le Collectif Mar Vivo (représenté par Mireille et André) a rencontré les responsables Littoral de TPM, à savoir M. Gilles VINCENT, Vice-Président de TPM, et M. Raphaël ROBERT, Chef de service Gestion des concessions des Plages, Qualité des eaux et Certifications, ainsi que son adjoint.

Nous avons abordé les points qui intéressent au premier chef les riverains et estivants de l’anse des Sablettes, en particulier ce qui sera fait pour restaurer la plage de Mar Vivo jusqu'à la promenade Charcot.

Nous avons eu droit à une présentation Powerpoint soignée où tous les points qui nous préoccupaient ont été abordés, y compris l’installation des nouveaux lots de concession de plage. L’entretien a duré deux heures et nous vous présentons ici les informations les plus importantes, sachant que chaque point sera détaillé par la suite, soit sur Facebook, soit sur notre site web.

 

REENSABLEMENT DE L’ANSE DES SABLETTES

 

TPM nous a signalé que leur priorité va porter sur ce point. Nous avons compris que TPM allait assurer le réensablement en utilisant la technique ou l’approche la plus rationnelle.

A court terme, c’est à dire dès cette année, il s’agira soit de ramener du sable de mer venant du Lavandou, soit du sable de carrière venant du Revest. En complément la technique du « retroussage » (sera décrite plus tard) permettra de stocker du sable sur les dunes en arrière de la plage des Sablettes. Le pompage du sable au large, qui paraît la solution la plus facile n’est pas envisageable tout de suite car il faut des études d’impact qui prennent du temps (en fait on a peu d’informations précises sur l’endroit où se trouvent les gisements de sable possibles, mais on sait qu’il y en a).

 

Les appels d’offres sont lancés pour obtenir du sable en quantité suffisante. TPM assurera l’apport de sable pendant plusieurs années consécutives, en attendant de stabiliser la plage avec la ou les techniques les plus appropriées.

L’opération de résensablage se fera au moment optimal, le plus tard possible pour ne pas subir les largades, mais avant la période estivale.  Les camions apporteront le sable au niveau du blockhaus de Mar Vivo. Des engins de chantier étaleront ce sable en direction des Sablettes. Le volume apporté pourra aller jusque 3000m3, soit 150 camions. Il sera adapté au niveau existant, sachant qu’il y a eu de très bonnes et de très mauvaises années (2018 par exemple). Voir notre site web qui fait l’historique des niveaux de plage sur Mar Vivo depuis 1972.

Le budget prévu est en adéquation.

 

Pour le moyen et long terme (l’unité de temps ici est de 12 ans, semble t-il) les travaux prévus seront choisis en fonction des résultats de courantologie qui tomberont fin Mai. On peut s’attendre à ce que les choix techniques portent sur

1) l’ouverture du Port de St Elme (qui aurait un effet négatif actuellement), travaux prévus dans 2 ou 3 ans. Probabilité 100%

2)  la restructuration possible de la digue de Mar Vivo, et nous avons rappelé que l’on pourrait faire d’une pierre deux coups : la pierre qui va rehausser la digue et casser la houle, le tout permettant d’augmenter le biotope déjà en place et faisant ainsi un chemin sous-marin pour le snorkeling (quel est le zozo qui a invité ce nom là ?).

3) Il pourrait y avoir une pose de butées de pied (technique Stabiplage), comme pour la plage de St Cyr.

Le comité scientifique associé au Contrat de Baie examinera le dossier, mais on ne sait pas qui va trancher.

 

CE QU'IL FAUT RAPPELER

 

Pour une plage naturelle, durable, résiliente et écologique:

En attendant des mesures à moyen et long terme pour stabiliser la plage de Mar Vivo, ce grâce (en partie ou essentiellement) au projet de modification du port de St Elme, qui dépend lui-même des resultats de l’étude de courantologie….la logique de réensablement de la plage de Mar Vivo ne passerait-elle pas par un ….pompage du sable présent dans la baie ?.

En effet, lors de notre entretien du 15 mars 2019, TPM nous a indiqué sur plan la présence de deux bancs de sable au large, à quelques dizaines de mètre du bord de la plage de Mar Vivo, un devant la digue, l'autre derrière.  De plus, ce sable est propre, et il n'y a aucune posidonie.

 

Cette approche par pompage du sable (ou dragage) et refoulement sur la plage ne peut que plaire à tous les estivants et riverains dans la mesure où ce sera du sable de mer propre et authentique, en adéquation parfaite avec le label "plage naturelle".

De plus cette approche semble plus logique que l'apport de sable par camion, quelle que soit son origine. Le pompage évite les nombreux allers et retours de camions et de pelleteuses, ce qui est bon pour la planète. D'autant plus plus que broyer des roches pour en faire du sable de carrière consomme également beaucoup d'énergie fossible. L'empreinte carbone de cette approche par sable de carrière est très importante, et devient inacceptable. Mais le chantage entre le sable de carrière ou rien, si l'on se base sur l'année 2020, est également inacceptable. 

Il y a une autre solution que le sable venant par camions, semble t-il,  moins chère et plus écolo-compatible.

Certes nous apprécions le fait que TPM s'engage à réengraisser la plage de Mar Vivo/ Sablettes en 2019 avec du sable de mer de Bormes, ou, moins bien, de carrière du Revest, apportés par camions. En cas de désensablage de la plage comme en 2018, la saison estivale pourra être sauvée. Mais ce message ou cette interpellation ici vise l'année 2020 et les suivantes.

Nous espérons même que se mettra en place rapidement d'autres solutions structurelles telles que le rehaussement de la digue, ou une stabilisation par butée de pied.

Finalement il faudra s'intéresser au coût d'une location ou d'un achat du complexe barge/pompe. Les documents cités dans bas de ce texte permettent d'en avoir une idée. Les prix sont raisonnables car les réserves de sable sont très proches de la plage. Etant donné que le problème de désensablement des plages du littoral semble récurrent, pourquoi TPM n'aurait-il pas en bien propre ce type de matériel?

Il y a des informations à vérifier annonçant que le matériel pour aspirer le sable et la barge ont été utilisés sur Hyères.

TPM, êtes-vous d'accord sur ce principe de réalité et de nécessité, (à savoir prendre une approche moins chère et moins consommatrice en C02) et dans ce cas quelle démarche allez-vous entreprendre pour que cette approche soit possible à partir de 2020 ?

Il nous semble que c'est dès maintenant que cette approche doit être programmée pour 2020, afin d'avoir les autorisations administratives nécessaires. Quelles seraient-elles et quels seraient les délais? Votre silence nous inquiète.

Sinon, si vous trouvez que cette démarche n'est pas la bonne, pouvez-vous expliquer à nos adhérents quels sont vos arguments?????????

 

En partageant ce message et en le diffusant au maximum, vous favoriserez cette approche écologique, pragmatique, adaptable, souple, économique.

 

Bibliographie: 

http://moving-coast-med.fr/media/1116/1-fiche-mocomed-rechargement.pdf

http://www.beachmed.eu/Portals/0/Doc/documents/Tools/Plaquettes%20Rechargement.pdf

 

 

--------------------------------------------

Jeudi 7 Février 2019: Préparation de notre entrevue avec les responsables TPM du littoral.

Plusieurs points seront abordés:

1) Etude de courantologie dans l'anse des Sablettes en cours. 

2) Réhabilitation du port de St Elme.

3) Réhabilitation de la digue de Mar Vivo

4) Réensablement de la plage de Mar Vivo

5) Nos suggestions pour améliorer l'environnement du rivage Mar Vivo

6) Devenir du blockhaus de Mar Vivo qui a été racheté par TPM

7) Restauration du chemin littoral Mar Vivo / Vernette

8) Inquiétudes sur l'intégrité du système d'évacuation des eaux pluviales au pied du blockhaus

 

 

 

-------------------------------------------------------------------

Samedi 12 Janvier 2019

Plage de Mar Vivo: De bonnes nouvelles !

Ce matin, Gilles Vincent lui-même nous confirmait qu'il y aura un apport de sable de mer ou de carrière, mais avec la même granulométrie, pour combler le désensablement possible de la plage de Mar Vivo. Tout cela avant la saison estivale. Super !

Rappelons qu'il y a des années fastes et des années catastrophiques pour l'ensablement de la plage, comme indiqué sur notre site web www.collectifmarvivo.com.

Tout dépend de la puissance du courant Ligure qui lèche les côtes, et qui amène le sable du cap Sicié vers les Sablettes. Puissance qui est fonction de différents paramètres climatologiques (qui nous échappent). La fréquence et l'intensité des largades interfèrent également.

Courant Ligure qui peut-être contrarié par la jetée de St Elme, augmentant ainsi le désensablement de Mar Vivo, ce que l'enquête de courantologie en cours va déterminer. De toute façon, le courant marin (l'avivement) sera rétabli sur St Elme pour lutter contre l'accumulation du sable et des posidonies qui encombrent ce port. Un agrandissement du port (nombre d'anneaux) est également prévu.

Ensuite et progressivement, des travaux plus lourds seront engagés pour stabiliser la plage de Mar Vivo/Sablettes, quand tous les paramètres auront été bien compris. On peut agir sur la digue de Mar Vivo (voir notre site web) et installer des butées de pied, comme à St Cyr.

On peut donc être optimiste sur l'avenir de cette plage.

Une rencontre est prévue avec GV pour faire un point plus détaillé, dès que le fameux arrêté préfectoral sur l'enquête publique sur la concession des plages sera promulgué.

 

--------------------------------------------

 

La situation sur l'avenir de l'anse des Sablettes est suspendue à la publication de l'arrêté préfectoral concernant le résultat de l'enquête publique sur la concession des plages privées lancée en Juillet et Août 2018. Les lots 1 et 2 seront-ils supprimés ou maintenus. S'ils sont maintenus, cela implique que la métropole TPM aura pour mission de lancer des travaux de stabilisation de la plage, ce qui n'est pas une mince affaire. Mais cette option serait un bon point pour l'avenir de la plage de l'anse des Sablettes, en particulier côté Mar Vivo.

 

En parallèle, nous avons demandé une entrevue à Gilles Vincent, VP Littoral de TPM, ainsi qu'à Hubert Falco, Président de la Métropole. Nous sommes en attente d'une réponse, mais nous sommes certains que les négociations avec le Préfet, et l'incertitude de la conclusion, font qu'ils ne peuvent pas encore nous recevoir. 

 

En attendant, nous nous renseignons sur les paramètres qui influencent l'ensablement ou le désensablement de l'anse des Sablettes. Ainsi, une étude de courantologie avait été commandée par la mairie de LSSM il y a quelques années. Nous avons demandé si nous pouvions y avoir accès, car nous supposons que cette étude n'a pas de caractère confidentiel lié à la Défense Nationale. De plus, si cette étude a été demandée par LSSM, nous supposons que les contribuables de La Seyne sur Mer peuvent y avoir accès. Mais cela semble difficile, car de Gilles Vincent à M. Queffeulou, puis à Mme Reverdito, qui nous a renvoyé vers Mme Leguen, cela semble difficile à obtenir.

 

 

Projets à long terme

Action "Serviette au sec"

 

Cette action sera menée pendant la saison estivale si rien n'est fait pour la plage de Mar Vivo.

Le projet est ambitieux et ne sera révélé qu'au dernier moment. Il sera réalisé si nous avons avec nous une dizaine de personnes en bonne forme physique. Il nous faudra également un peu de matériel, ce qui veut dire que nous ne le ferons que si nous avons pu collecté les 100 à 200 euros nécessaires.

 

 

Date de dernière mise à jour : 31/08/2020

×