Sentier du littoral

Restauration du sentier du littoral Mar Vivo / Vernette.

 

Constat en 2020 : l'ancien sentier littoral face au "château", qui était à l'abandon, a été privatisé pour y installer un local à bateau.

 

 

http://archives.varmatin.com/article/la-seyne-sur-mer/la-seyne-le-sentier-du-littoral-pas-totalement-accessible-cet-ete.27902.html

http://archives.varmatin.com/article/la-seyne-sur-mer/la-seyne-sur-mer-amenagement-un-sentier-du-littoral-seme-dembuches.7058.html

Ce sentier trop longtemps abandonné, pour la tranquilité de riverains influents, doit être restauré au plus vite.

La loi Littoral a été bafouée. Nous comptons sur TPM, en charge du dossier depuis le 1er Janvier 2019, pour restaurer ce passage Mar Vivo / La Vernette par la côte.

D'autant plus que la déviation vers le boulevard de la Verne est dangereuse, pour les estivants qui ne connaissent pas le coin.

PROPOSITION :

TPM a trouvé deux prétextes pour ne pas réparer le mur de protection, qui s'écroule progressivement. Voir nos vidéos.

1) D'abord ce serait aux riverains de stabiliser leur talus avant une intervention possible.

2) De toute façon les engins de travaux publics ne peuvent pas accéder au niveau des murs à réparer, et ils ne peuvent pas de ce fait aménager un sentier juste derrière ces murs.

 

Nous répondons :

Les talus riverains n'ont rien à voir avec les murs lèchés par la mer. 

Devant ces murs et tout le long de cette partie Mar Vivo vers La Vernette, la mer se termine sur un plateau de rochers qui sont de 30 à 50 cm sous l'eau, sur uneprofondeur d'au moins 20 mètres. 

Il est donc possible de ramener des rochers pour les déposer au pied des murs, permettant ainsi d'abord de créer un passage pour les engins de TP, créant ainsi une protection pour ces murs, en déperdition, et faisant en même temps un passage possible pour les piétons; Ce serait un sentier du littoral pris sur la mer (juste quelques mètres de large).

Bien entendu il est facile de trouver des lois ou décrets indiquant que ce n'est pas possible. C'est d'ailleurs le message de TPM.

EFFECTIVEMENT, il existerait une loi qui dit que l'on ne peut plus enrocher sur la mer pour refaire un chemin littoral. Il faut le prendre sur le terrain des riverains. Or, la mer se termine parfois sur un mur de 3 mètres de haut. Donc enrocher c'est facile, logique, plein de bon sens, mais pas possible, sinon une bataille avec la DDTM qui peut durer 10 ans selon la municipalité. 

Visite du chemin du littoral de la plage de la Vernette vers Mar Vivo: faisons la moitié du chemin (la plus facile)

L'autre partie, de Mar Vivo vers la plage de La Vernette, qui apparemment est difficile à retructurer.

Apparemment difficile à restructurer, comme l'a montré une étude lancée par TPM. Nous en avons eu connaissance. On parle de stabiliser les talus du terrain en face (au niveau du Château, et de la résidence Le Hameau de Mar Vivo). Puis on suggère de re structurer les murs en bordure de mer, de stabiliser avec des ouvrages bétonnés. Le tout dans un contexte où il difficile d'amener des engins de chantier.

NOTRE PROPOSITION:

La partie qui nécessite une restructuration pour en faire un sentier du littoral est particulière. Le bord de mer n'a pas de profondeur. Il s'agit d'un plateau d'une vingtaine de mètres de largeur, situé entre 20 et 50 cm sous le niveau de la mer. Il suffit donc de recouvrir ce plateau par des rochers pour surélever le tout d'un mètre pour que le sentier soit restitué.

Dans cette hypothèse, il n'y  a plus lieu de se focaliser sur la stabilité des talus environnants, ni des murs longeant la mer, puisque le sentier pourrait se trouver à 5 à 10 mètres de ces murs.

Certes apporter les rochers sur place n'est pas facile, mais pas impossible. On peut noter un terrain inoccupé et vide plongeant juste en face de ce sentier à retructurer. Il est certainement possible de l'emprunter pour les travaux proposés. Sinon une barge pourra faire l'affaire.

Date de dernière mise à jour : 18/02/2021