Action de groupe

ACTION DE GROUPE (avec l'aide des adhérents)

26/10/2018

Mar Vivo Info

Lettre n°10

Chers adhérents et sympathisants du Collectif Mar-Vivo,

L’action collective qui consistait à envoyer nos doléances concernant la sécurisation de la plage de Mar Vivo à la municipalité se termine.

Vous avez été nombreux à envoyer de votre côté le projet de lettre que nous vous avons soumis (publié sur Facebook). Du côté des initiateurs du Collectif (MM et AD), nous avons envoyé également notre lettre, un peu plus détaillée, ci-jointe:

L’action a porté ses fruits, certes partiellement, dans la mesure où nous avons tous reçus du site Allo La Seyne une réponse détaillée sur 2 pages pour justifier l’absence d’intervention de la Mairie (voir 2ème pièce jointe). Nous supposons que le texte non-signé vient de la première adjointe à la Mairie.

Pour faire court, cette lettre de la municipalité explique l’inexplicable : abandon de la plage de Mar Vivo en 2018, désertion devant le devoir de la Mairie d’une ville « Station balnéaire, plages naturelles » et « Pavillon bleu » d’intervenir pour enlever au minimum les éléments dangereux exposés par la disparition de la plage.

Cette lettre justifie l’injustifiable, avec des arguments assez pathétiques. Vous comprendrez à la vue de cette explication que les seules solutions de génie trouvées par la commune avec la connivence de TPM seront un pansement provisoire d’urgence pour l’été 2019...pansement élaboré avec un millefeuille de sable de St Elme.... idée chère de notre pâtissier en chef de TPM, à savoir Gilles Vincent (VP de TPM, responsable Littoral).

Mais nous ne relèverons pas toutes les approximations, erreurs d’analyse pour expliquer leur démarche volontariste de ne rien faire, de faire le gros dos en 2018, en attendant la relève en 2019 par la métropole TPM. A l’occasion des prochaines municipales, vous pourrez éventuellement vous souvenir de tout ce que la Mairie a fait pour votre littoral, et comment elle a utilisé vos impôts locaux.

L’argent qui aurait pu et dû être investi dans la mise en conformité de la plage de Mar-Vivo a été placé ailleurs, nous le supposons, dans le trou sans fond de la Cité Berthoise.

Une remarque un peu technique :

Précisons juste ici un élément de ce que nous réclamions : nous demandions de supprimer les morceaux de béton saillants et la ferraille qui émergeaient des restes des fondations correspondant à des canalisations anciennes. Ces blocs saillants étaient autant de pièges qui ont blessé les marcheurs riverains et les estivants cet été. Les restes de canalisation enfouis profondément doivent rester, car ils protègent les murs adjacents. C’était évident pour nous.

Il nous semblait logique, et cela reste à faire, de niveler en éliminant tout ce qui dépasse et de couvrir l’ensemble par une couverture bétonnée le long des murs. Ceci afin de bloquer définitivement l’affouillement possible (déjà en cours, voir photo) et de sécuriser la marche Mar-Vivo <-> Sablettes le long de la plage.

Affouillement est chemin hermitte

 

Date de dernière mise à jour : 23/03/2019